top of page
Rechercher

Le projet a-t-il vraiment été modifié...

Dernière mise à jour : 14 mai 2023

pour rendre le parc "plus vert, plus dense, plus fort"?



Ou la nouvelle mouture de décembre 2022 n'est-elle qu'un habillage et un trompe-l'oeil?


Vingt-six septembre 2022: le projet de réaménagement du parc des sources est présenté en Conseil Municipal. L'élue d'opposition Magali Dubreuil, qui s'appuie sur le document de projet, (p. 225) interroge le maire sur le nombre impressionnant d'arbres qui vont être abattus: 506 sur quelque 700 arbres présents actuellement, presque les deux-tiers.


Vingt novembre 2022: la pétition "Sauvons le parc des sources" atteint plusieurs milliers de signatures en quelques jours.


Dans la foulée, la Mairie de Vichy annonce alors que le projet a fait l'objet d' "ajustements" pour tenir compte de certaines "consultations". Ce seront 160 à 180 arbres qui seront coupés dans une première phase, déclare M. Aguilera dans la presse (lire ici) et en Conseil Municipal.



Une "première phase" qui se confond avec le projet tout entier


Mais une publicité sur Facebook pour le projet ne spécifie pas qu'il ne s'agit que de la première phase. Elle annonce même un projet "plus vert, plus dense, plus fort."


Infographie - publicité Facebook qui prétend décrire le projet modifié


Or d'après la presse, il s'agit bien de la première phase du projet uniquement.


Extrait de "Confusion de chiffres autour de la réhabilitation du parc des sources", La Montagne, 4 décembre 2022 (en ligne ici)


Escamoter les phases ultérieures du projet est un procédé qui manque pour le moins de transparence.


Une "première phase" qui s'accélère déjà

Dans ce même article, M. Aguilera parle de 180 arbres coupés en cinq ans.

Mais un rapport d'information présenté en Conseil Municipal le 5 décembre 2022, au lendemain de la publication de l'article de La Montagne, marque déjà une accélération, puisqu'il parle de 160 arbres abattus en trois ans, et non en cinq ans (page 2). Le nombre d'arbres remplacé est le même, 311.


Plus d'une centaine d'arbres disparaissent des registres


Mais ce qui interpelle le plus dans cette infographie, c'est le nombre d'arbres prétendument présents dans le parc en décembre 2022, date à laquelle elle a été diffusée: 627. Or dans la plupart des documents, ce chiffre dépasse 700:


- Dans le diagnostic de 2022, le "patrimoine arboré du parc des sources" s'élève à 748 (cf p. 1).

- Dans le document de projet initial voté en Conseil Municipal, le chiffre est de 752.

- Dans le document de projet consulté par l'Autorité Environnementale, ce chiffre est de 720.

- sur le site Internet de la Mairie de Vichy (espaces verts), ce chiffre se monte à 740 (au 8 février 2023).


Dans l'infographie, le chiffre final des arbres est annoncé comme étant de 758 arbres "à la fin des travaux". Par rapport au chiffre initial artificiellement réduit, on a l'impression d'un supplément d'une centaine d'arbres... En réalité, nous nous retrouvons avec un nombre d'arbres peut-être équivalent au chiffre actuel, ou le dépassant de très peu. Et même si l'on retrouve la même quantité, la qualité ne sera pas au rendez-vous.


Moins vert, moins dense, moins fort


En effet, contrairement à ce qu'affirme la publicité, le parc en ressortira:


- moins fort, car les arbres qui seront replantés n'auront pas développé le système racinaire qui les mettra à l'abri des sècheresses. De plus, le stress des travaux contribuera à fragiliser les arbres replantés, tout comme celui des arbres anciens.


- moins dense et moins vert, car les arbres qui seront replantés seront plus jeunes, plus petits, avec moins de feuilles (donc de production d'oxygène et d'absorption du CO2 et de pollution), une canopée moins large (donc moins d'ombre), et une évapotranspiration plus réduite (donc moins de fraîcheur).


De plus, une partie des nouveaux arbres (pommiers, magnolias...) sera intrinsèquement de taille plus modeste: nous aurons donc, dans tous les sens du terme, un parc "au rabais"...


Pour reprendre les explications de Thomas Brail, fondateur du Groupe National de Surveillance des Arbres dans son livre L'homme qui sauvait les arbres (2022, p. 50):


"On oublie que les arbres sont des êtres vivants. On les traite comme des bancs, des abribus, des poteaux, on imagine qu'on peut en remplacer un par un autre... Quelle absurdité ! Aucun arbre maigrichon, planté là à la va-comme-je-te-pousse, et qui devra en prime se battre pour grandir dans un monde où les températures vont dépasser tout ce que l'Homo Sapiens aura jamais connu, ne pourra remplacer un vieil arbre !"



Conclusion


Au final, la "modification" du projet n'en est pas vraiment une.


Le correctif de la Mairie a consisté à décrire (sans le préciser) la première phase du projet, faisant paraître ce projet plus petit qu'il ne l'est vraiment.


De plus, le nombre actuel d'arbres a été minoré pour masquer l'importance des abattages.


On constate aussi qu'il y aura moins d'arbres replantés en première phase (311) par rapport à la précédente mouture du projet (415).


Il reste cette vérité incontournable: les abattages d'arbres se compteront par centaines. A partir du moment où ces arbres ne sont ni malades, ni dangereux (comme le montrent les diagnostics phytosanitaires accessibles dans cet autre article), en abattre inutilement ne serait-ce qu'un seul est absurde, choquant et illégal.


Pour en savoir plus sur le projet de réaménagement, lisez ici.


Facebook: gnsavichy

Pour sauvegarder notre parc des sources, signez et partagez la pétition.


Photo Claude Monnier, novembre 2022.

Presse et documents de projet dans ce répertoire.

205 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


j.lacheze
Feb 05, 2023

Très bon article. Les documents de travail de l'appel d'offres montrent même que les arbres seront tous abattus dès les premières semaines de travaux.

Like
bottom of page