Rechercher

Appel à annuler toutes les destructions de zones humides

Dernière mise à jour : 29 oct.


La zone humide avenue de Vichy à Bellerive en janvier 2022.

Le Plan Local d'Urbanisme programme sa disparition.


L’urgence sècheresse qui a frappé l’agglomération de Vichy à l'été 2022 se prolonge en cette fin d'année, des restrictions étant toujours imposées à ce titre par arrêté préfectoral. Devant l'exacerbation alarmante de ce phénomène, le collectif Vichy Climat Environnement demande l’annulation de tous les projets qui auront pour effet de faire disparaître les zones humides naturelles présentes sur le territoire. En effet, supprimer des zones humides dans un territoire qui souffre de pénurie chronique montrerait un aveuglement coupable. Ces zones humides sont des réserves indispensables qui retiennent l’eau, la filtrent, la restituent en été et captent le carbone.


Elles atténuent également l'effet des inondations et des glissements de terrain qui accompagnent le changement climatique.


Pourtant, de nombreuses zones humides sont vouées à l'asséchement afin de réaliser des projets d’une utilité douteuse. Avenue de Vichy à Bellerive-sur-Allier, le Plan Local d’Urbanisme voté en 2018 prévoit d’assécher un étang présent depuis des décennies (cf photo plus haut), avec pour simple « compensation » la plantation de quelques arbres dans une autre partie de la commune. (1)



Cette zone humide a le mérite d’être visible, et pourtant elle ne mesure "que" 0,6 hectares. Cachées du regard des passants, les zones humides du site de Montpertuis, elles, sont 100 fois plus étendues, puisqu’elles recouvrent 60% de ce site de 100 hectares.


Des roseaux, marqueurs de zone humide, sur le site de Montpertuis,

à Bellerive-sur-Allier, 2018


Quant au projet routier de Contournement Nord-Ouest, il aurait un impact direct sur 25 hectares de zones humides ou de zones « à enjeu hydro-géologique », soit la moitié environ du tracé, comme le montre la carte ci-dessous, extraite de cet article.


Le tracé du projet de Contournement Nord-Ouest de Vichy, superposé à la carte des zones humides et des zones à enjeu hydro-géologique. Source: DREAL.


Le collectif Vichy Climat Environnement demande donc l’annulation de tous les projets mettant en péril des zones humides, dont le Contournement Nord-Ouest et la ré-industrialisation du site de Montpertuis.


Il dénonce aussi le caractère dérisoire des compensations envisagées, comme le montre l’exemple de l’étang rue de Vichy, "compensé" par la plantation de quelques arbres ailleurs sur la commune. La communauté scientifique juge d'ailleurs sévèrement l'efficacité de ces "compensations." (2)


Il appelle les élus au sérieux et à l’esprit de responsabilité. En plus de ces annulations de projets, la création d'un Parc National Zones Humides serait un pas dans la bonne direction.



Notes


(1) Lire page 291 du Rapport de Présentation du PLU de Bellerive sur Allier adopté le 20 septembre 2018: "Les mesures compensatoires consisteront à étoffer la ripisylve [du cours d'eau dans le parc du Château du Bost] en diversifiant les strates et en complétant la ripisylve dans les secteurs où les berges sont nues. Parmi les espèces à privilégier pour les plantations, nous citerons la viorne obier (Viburnum opulus), les saules (Salix caprea, Salix alba), l’aulne glutineux (Alnus glutinosa)…"


(2) Voir par exemple : Magali Weissgerber, Samuel Roturier, Romain Julliard et Fanny Guillet : «Biodiversity offsetting: Certainty of the net loss but uncertainty of the net gain»,Biological Conservation, Volume 237, Septembre 2019, Pages 200-208 et Salomée Gelot et Charlotte Bigard : « Achievement of no net loss at a national scale »,Biological Conservation, Volume 263, November 2021, 109343


Ci-dessous la carte des zones du sud-Allier impactées par la sècheresse en août. Elle est extraite du communiqué de presse du 5 août 2022 de la Préfecture de l'Allier




293 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout